Depositphotos_4825255_l-2015.jpg

HISTORIQUE

L'aventure FERACPA a commencé à la fin des années 1980 lorsque Teo van der Weele, un pasteur hollandais, a croisé le chemin de Vibeke Moeller, une doctoresse danoise.

​Missionnaire en Thaïlande, il avait développé une approche pour rejoindre des personnes en souffrance. Cette forme de prière, qu'il avait nommé "La prière de Paix puissante", est basée sur la présence bénissante et guérissante de Dieu au travers de Jésus-Christ. Il avait développé un ministère auprès des survivants d'abus sexuels.  

Après quelques années de collaboration au travers de séminaires, ils ont mis sur pied une formation pour équiper les chrétiens, dans les églises, désireux d'accompagner les personnes en souffrance, notamment les survivants d'abus sexuels et d’inceste. Ils avaient eu maintes fois l'occasion d’accompagner des survivants d’abus qui avaient été malmenés dans les suivis de relation d’aide, par manque de connaissance.

En effet, le zèle et le désir d'aider celles et ceux qui souffrent ne suffit pas. Sans une formation permettant d'acquérir une compréhension et des aptitudes sur certaines problématiques liées au traumatisme, on peut, sans le vouloir, blesser ces personnes  

​Dans ce sens, connaître par exemple la "culture de l'abusé" est un atout non négligeable pour se sensibiliser à leur manière d'être et développer ainsi une attitude adéquate et une atmosphère sécurisante, dans laquelle le survivant peut petit à petit s'ouvrir et se laisser rejoindre.

Ainsi en 1993, est née au Danemark, l'école anglophone : ESARPAC: Europeen School of (sexual) abuse Related Pastoral Counseling.

Dans la fin des années 90 elle est devenue: ISARPAC (International School…), car les candidats ont dépassé les frontières européennes (Amérique, Israël, Inde…).

​Pour offrir une possibilité aux francophones de se former, l'école du Danemark a essaimé en Suisse en 2001.

FERACPA (Formation Européenne de Relation d'Aide Chrétienne pour les personnes (sexuellement) Abusées) a démarré, avec Teo van der Weele, Vibeke Möller, Laurence Bezençon, Catherine Wüthrich, Geneviève Wirth et Yves Jaques.

En 2004, de Isarpac cette formation s’est exportée en Inde (Asarpac: Asian School…), puis en 2008 en Egypte (Mesarpac: Middle East School…), en 2014, la dernière école ouverte par Isarpac a vu le jour au Myanmar.

L’école au Danemark a démarré en 2014 une autre formation : IPSICC (International Psychotherapeutic School In Christian Culture). Cette filière n’est pas  possible en Suisse pour des raisons légales.

C’est en 2008 que l'association Feracpa a été créée, afin de répondre aux différentes sollicitations de séminaires et de formations continues. L'association comprend donc deux entités, l'école et les séminaires/rencontres.

Cette formation permet un double objectif : vivre une croissance personnelle et se former dans le domaine professionnel. C'est donc un formidable moteur de mise en route vers la Vie !

CONFESSION DE FOI

Nous croyons que les Ecritures, l’Ancien et le Nouveau Testament dans leurs textes originaux, sont pleinement inspirées par le Saint-Esprit, qu’elles sont sans erreur et représentent l’autorité ultime pour l’Eglise.


Nous croyons qu’il y a un seul Dieu, qui existe de toute éternité sous la forme de trois personnes, Père, Fils et Saint-Esprit.


Nous croyons à la divinité absolue et à la pleine humanité de notre Seigneur Jésus-Christ.


Nous croyons à sa naissance virginale, à sa vie sans péché, à l’authenticité de ses miracles, à sa mort expiatoire à notre place, à sa résurrection corporelle, et à son oeuvre actuelle de médiateur dans les cieux.


Nous croyons à la personnalité et à la divinité du Saint-Esprit. Nous croyons qu’il donne la vie, qu’il sanctifie, qu’il donne force et consolation à tous les croyants.


Nous croyons qu’à son origine l’homme a été créé sans péché. Tenté par Satan l’homme a chuté, entraînant toute la race humaine dans la condamnation d’une séparation éternelle d’avec Dieu.


Nous croyons que l’Eglise est le Corps de Jésus-Christ, composé de tous les vrais croyants.


La tâche actuelle de l’Eglise c’est l’adoration de Dieu, le perfectionnement des saints et l’évangélisation du monde.


Nous croyons au retour corporel du Seigneur Jésus-Christ afin d’accomplir notre salut et d’établir son Royaume glorieux.

(traduit de "World Evangelical Fellowship")